Arusha.jpg

La ville d'Arusha a réussi à conserver une grande partie de son caractère pittoresque au fur et à mesure de sa croissance et de son développement, passant d'une petite à une grande ville.  C'est un centre international important, qui accueille le siège des Nations unies et de la Communauté de l'Afrique de l'Est, parmi de nombreuses autres organisations internationales.  Elle est surtout connue pour son histoire vivante et colorée, qui remonte à 1900, lorsqu'elle a été établie comme petite colonie, jusqu'à son statut actuel de plaque tournante de l'industrie des safaris en Tanzanie.

 

Le Mont Meru domine Arusha et est visible de presque partout dans la ville.  Le Meru est une ascension difficile, dont beaucoup disent qu'elle a plus à offrir aux aventuriers que le Kilimandjaro voisin.  C'est bien sûr une question d'opinion, mais ce qui est certain, c'est que les deux offrent une expérience palpitante de trekking tropical et alpin à travers un terrain montagneux parmi les plus gratifiants et les plus époustouflants du continent africain.

 

Arusha abrite le Mont Meru, tout comme Moshi (à 2 heures de route) abrite le Mont Kilimandjaro.

Le Parc National du Tarangire est situé entre les prairies de la steppe Masaï au sud-est et les lacs de la vallée du Grand Rift au nord et à l'ouest. Dans la zone vallonnée où se trouve le parc, il occupe une superficie de 2 600 kilomètres carrés. La rivière Tarangire, une rivière pérenne, occupe la partie nord de Tarangire. A travers les fossés creusés, la rivière remonte jusqu'au moment où elle quitte le coin du parc, au nord-ouest, pour se jeter dans le lac Burungi. Dans le sud, il existe un certain nombre de larges marécages qui s'assèchent en plaines verdoyantes pendant la saison sèche.

Il est recommandé de rester quelques jours dans le sud du parc, qui est également moins fréquenté et qui vous donne l'occasion de vous familiariser avec l'arrière-pays lors de votre visite au Tarangire.

Le Tarangire est l'un des parcs les plus saisonniers du nord de la Tanzanie, avec de nombreux mouvements migratoires au sein du grand écosystème du Tarangire.

Pendant la saison sèche, entre juin et octobre, de grands troupeaux d'animaux sont attirés par le fleuve Tarangire.

À cette époque, le nombre d'éléphants est spectaculaire. Un parc devant faire partie de tout safari dans le nord de la Tanzanie.

Tanzania_NorthTarangire_NomadKuroTarangi
Lake-Manyara-National-Park-Adventure-Sav

Le Parc National du lac Manyara se trouve à 126 kilomètres à l'ouest de la ville d'Arusha. Le parc a une superficie de 330 kilomètres carrés, dont 220 kilomètres carrés forment un lac lorsque le niveau des eaux devient élevé pendant la saison des pluies. Le Parc National du Tarangire et le Parc National du lac Manyara se partagent les animaux qui circulent par le corridor de kwakuchinja. 

Le parc national du lac Manyara est un petit parc, mais il est éblouissant et contient une faune abondante, énormément d'oiseaux, de nombreux éléphants, des gnous, ainsi que girafes et des buffles en abondance. Quantités célèbres en ce qui concerne le nombre impressionnant de zèbres, impalas, phacochères et waterbucks.

Pendant la saison sèche,

les animaux se rassemblent autour des sources d'eau avec une végétation éparse où ils sont plus faciles à trouver.

Lors de la saison des pluies,

s"étendant de novembre à mai, le paysage est verdoyant et abondant. L'endroit est généralement moins fréquenté pendant la basse saison, des mois d'avril et de mai.

Le parc national du lac Manyara offre toujours la possibilité d'y observer la faune sauvage tout au long de l'année.

De nombreux oiseaux migrateurs sont présents pendant la saison des pluies, ce qui en fait le meilleur moment pour leur observation.

La ville de Karatu

Les voyageurs en route vers le Serengeti et le cratère du Ngorongoro passent par la ville de Karatu, sous le pic bienveillant d'Ol Deani, sur leur chemin à travers les hautes terres du nord. Après avoir escaladé l'escarpement de Manyara, la végétation devient plus luxuriante et plus verte, pour finalement pénétrer dans les hautes terres autour de Karatu. Le volcan éteint de l'Ol Deani présente des pentes douces et constitue un élément important du paysage.

 

Dans le passé, la région autour de Karatu et Ol Deani était d'une grande importance pour l'administration coloniale allemande. Le climat frais, les collines verdoyantes et les vues agréables de la région la rendent populaire auprès des colons et des agriculteurs. De vastes champs couvrent les pentes du volcan autour de la ville de Karatu. 

Le café était la principale culture d'exportation et quelques grandes exploitations, restées aux mains de particuliers, cultivent encore cette culture très rentable sur les collines et les petites vallées en dehors de la ville. Karatu offre des vues splendides sur les hautes terres du nord et est un point de départ très apprécié pour qui veut se rendre au cratère du Ngorongoro.

Mto-wa-mbu-market-int.-flickr_edited.jpg
Ngorongoro%20Crater2_edited.jpg

La zone de conservation du Ngorongoro est d'une beauté époustouflante. Outre le célèbre cratère du Ngorongoro, les cratères Empakaai et Olmoti sont également des points forts du paysage. Les cratères du Ngorongoro et d'Empakaai abritent régulièrement des volées de flamants roses.

Le bord boisé du cratère du Ngorongoro contraste fortement avec le fond du cratère, qui se compose principalement de prairies. Une autre caractéristique du fond du cratère est la forêt de Lerai.

Les conditions au Ngorongoro varient en fonction de l'altitude. Plus haut, dans le cratère lui-même, il peut faire assez froid la nuit et plus chaud en bas.

Pendant la saison sèche de la région s'étendant de juin à octobre, il y a à peine un nuage dans le ciel.

Pendant la saison humide, de novembre à mai, vous serez confronté à deux périodes de pluie séparées par une brève période de sécheresse.

Vous pouvez apercevoir des animaux sauvages sur le fond du cratère à tout moment de l'année. Cependant, l'observation est meilleure pendant la saison sèche, lorsque que les animaux ont tendance à se rassembler autour des points d'eau et des rivières. Les avantages des mois plus humides sont le nombre restreint de voyageurs et les tarifs basse saison plus attractifs.

Parc National du Serengeti

Les vastes plaines du Serengeti comprennent 1,5 million d'hectares de savane.

Les plaines du Serengeti abritent la plus grande migration animale intacte au monde où plus d'un million de gnous et des centaines de milliers de gazelles et de zèbres suivis par leurs prédateurs, s'engagent dans une marche circulaire annuelle de 1 000 km de long qui traverse les deux pays, le Kenya et la Tanzanie dans leur migration annuelle à la recherche de pâturages et d'eau, l'un des spectacles naturels les plus impressionnants au monde.

Ce phénomène spectaculaire se déroule dans un cadre unique de "plaines sans fin" : 25 000 km2 de prairies courtes, plates et spectaculaires, parsemées d'affleurements rocheux (kopjes), entrecoupées de rivières et de forêts. Le parc accueille également l'une des interactions prédateur-proie les plus importantes et les plus diverses au monde, offrant une expérience esthétique particulièrement impressionnante. 

 

La diversité biologique du parc est très élevée, avec au moins quatre espèces animales menacées ou en voie de disparition au niveau mondial : rhinocéros noir, éléphant, chien sauvage et guépard.

Serengeti-National-Park-1_edited.jpg

Le parc national du Tarangire est situé entre les prairies de la steppe Masaï au sud-est et les lacs de la vallée du Grand Rift au nord et à l'ouest. Dans la zone vallonnée où se trouve le parc, il occupe une superficie de 2 600 kilomètres carrés. La rivière Tarangire, une rivière pérenne, occupe la partie nord de Tarangire. A travers les fossés creusés, la rivière remonte jusqu'au moment où elle quitte le coin du parc, au nord-ouest, pour se jeter dans le lac Burungi. Dans le sud, il existe un certain nombre de larges marécages qui s'assèchent en plaines verdoyantes pendant la saison sèche.

 

Il est recommandé de rester quelques jours dans le sud du parc, qui est également moins fréquenté et qui vous donne l'occasion de vous familiariser avec l'arrière-pays lors de votre visite au Tarangire.

 

Le Tarangire est l'un des parcs les plus saisonniers du nord de la Tanzanie, avec de nombreux mouvements migratoires au sein du grand écosystème du Tarangire.

Pendant la saison sèche, entre juin et octobre, de grands troupeaux d'animaux sont attirés par le fleuve Tarangire.

À cette époque, le nombre d'éléphants est spectaculaire et le parc devrait faire partie de tout safari dans le nord de la Tanzanie.

Mont-kenya-et-kilimandjaro_edited.jpg

Le Kilimandjaro 

est un volcan en sommeil en Tanzanie. Il possède trois cônes volcaniques : Kibo, Mawenzi et Shira. C'est la plus haute montagne d'Afrique et la plus haute montagne isolée du monde : 5 895 mètres au-dessus du niveau de la mer et environ 4 900 mètres au-dessus de la base de son plateau.

 

Escalade du Kilimandjaro, trekking et randonnées

Pour de nombreux visiteurs en Afrique, l'ascension du mont Kilimandjaro est un défi unique dans la vie. L'ascension passe par des forêts tropicales boueuses, des plantes d'altitude uniques et des prairies alpines avant d'arriver finalement au sommet recouvert de glaciers. S'élevant au-dessus des savanes d'Afrique de l'Est, le Kilimandjaro est une icône de l'Afrique. 

Agence Francophone

Création de Voyages Sur Mesure 

 Tél. & WhatsApp +27 (0) 73 714 3732

info@passionafricatravel.com