Les Premiers E.Safari Cars

Mount Kilimanjaro Safari Club a lancé en Juin 2018, 2 voitures 4x4 de safari 100% électriques et 100% solaires. Ces 2 voitures opèrent quotidiennement au départ de Grumeti Hills, des safaris (de jour et de nuit) ainsi que des transferts vers l'aérodrome de Fort Ikoma.

Suite à cette expérience réussie, Mount Kilimanjaro Safari Club a transformé 5 nouveaux véhicules (entre Juin et Septembre 2019). Soit une flotte de 7 voitures au total :

3 E.safari cars basés à Grumeti
2 E.safari cars basés à Mara River Post
2 pick-up Toyota électriques pour assurer les approvisionnement des camps.

  • Chassis : Toyota Land-Cruiser, Open Safari Car for Game Drive

  • Electric motor

    • 44 kW nom, 75kW peak, 3-phases

    • Manufacturer : Schwarz, Type AKOE 160.3.2 160 Nm torque from 0-3,500 rpm, max 6,000 rpm

    • 110 kg weight

    • air-cooled & IP 65 proofed

  • Battery : 64 pcs LFMP, 3.2V/200Ah, 6.5kg 96V nom, 416 kg, plus cable, Battery box, fuses, etc. With individual balancing modules on all cells, full BMS, Battery Management System.

  • Lifetime

    • With DoD (Depth of Discharge) of 70%

    • 80% recovery capacity after 8000cycles

    • Values at @25°C

    • Expected Lifetime = 8-10 years

  • Motor Controller : 650 A Curtis 1238-7601 (USA)

  • Battery Charger

    • A) Zivan NG9 8 kW, 3-phase AC supply, Full Charge in 5 hours, Mounted externally in garage

    • B) Onboard Charger, 2.3KW, 1-phase, Full Charge in 18 hours

  • DC/DC Converter : To charge 12V board battery : DMC 96 to 12V/900Watt

  • Hydraulic pump : for power steering : TRW PA6.6, 12V DC

  • Vacuum pump : for brake assist and various controls : Hella UP28, 12V DC

  • Deceleration sense : brake lights upon regenerative breaking

  • Other Details

    • Start-up circuit using original ignition key to engage self-holding relay

    • Emergency STOP button to interrupt motor circuit, but leaving power steering and brake assist pumps running

    • Forward – Stop – Reverse via electric switch (normally no gear change)

  • Typical use & Performance

    • Gears : Standard Driving in 3rd gear, Clutch and Gear Box are fully functional but unused

    • Consumption : 18- 20 kWh/100 km

    • Daily Usage :

      • 1 to 3 hours per evening and morning for photo safari for clients from the lodge after dinner/ before breakfast.

      • Travel speed around 15-30km/h

      • Driving distance= max.20km per 2 hours

      • Drive modus: safari, stop and go

      • Weight: max. 8 people in total on board.

Interview de Denis Lebouteux (Directeur de MKSC)

Comment est né ce projet ?

Denis : Depuis plus de 15 ans, nous installons des panneaux solaires. La technologie et la chute des prix aidant, nous avons régulièrement augmenté la puissance photovoltaïque installée sur nos différents camps ou lodges. Au point que nous nous sommes retrouvés en surproduction électrique, en particulier sur Grumeti. Nous avions déjà passé au PV tout ce qui était possible (machines à laver, frigidaires, ...).
J'avais pris connaissance d'une expérience menée au Botswana de voitures de safari électriques. Harald, notre ingénieur allemand m'a alors mis sur en contact avec une start up de Bavière (Fleck Technologies) qui convertissait des voitures de tout modèle en voitures électriques. 
On a donc lancé 2 voitures qui roulent depuis le 24/06/18.

Quelle est l'autonomie de ces voitures ?

Denis : C'est le problème n°1. On est habitué à ce qu'une voiture ait une grande autonomie. Avec la voiture électrique, on doit se poser la question : Une voiture pour quoi faire ?
Selon les missions des voitures, on peut passer à une solution électrique, ou on doit rester sur les modèles thermiques (pour le moment … La technologie avance !)
La mission de ces 2 premières voitures est de faire des petits safari (de jour et de nuit, des transferts au départ de Grumeti).
On a donc décidé qu'une autonomie de 130 km était largement suffisante pour couvrir (en toute sécurité ces missions).

N'est pas une technologie trop sophistiquée pour l'adapter à des coins aussi reculés ?

Denis : On pourrait le penser. En fait c'est tout l'inverse. Cette technologie est simplissime si on la compare à celle des moteurs thermiques. Ces voitures électriques demandent une quarantaine de composants, alors qu'une technologie thermique en réclame des centaines.
Les modèles thermiques de dernière génération (avec toute l'électronique embarquée) eux par contre, ne peuvent pas espérer vivre longtemps dans nos coins reculés.
La technologie électrique est beaucoup plus basique que le moteur à explosion.
En 1880, un ingénieur français faisait rouler la première voiture électrique...

Une critique souvent entendue, les véhicules électriques ne sont pas aussi écologiques qu'ils le prétendent ?

Denis : Premièrement ces voitures sont des voitures recyclées ! Nos 2 premiers Toyota reconditionnés avaient plus de vingt ans, promises à la casse. Le recyclage reste l'arme N°1 contre la surconsommation et la production de CO².
Deuxièmement, ces voitures sont rechargées au solaire (100%), on est dans un contexte très différent des voitures électriques allemandes qui se rechargent en faisant tourner des centrales au charbon.
Reste le problème des batteries. Celles-ci devraient tenir une dizaine d'années (je pense qu'on fera mieux) avec la possibilité de leur donner une seconde vie en tant que stockage pour l'éclairage dans les lodges. Pour info, les batteries des voitures thermiques (en safari) ne durent à peine plus de 8 mois (en moyenne) à cause des « stops and go » permanents pour faire du safari-photos.
Enfin, quand on regarde la consommation de 4x4 équivalent (thermiques), on est entre 15 et 18L / 100 km. Ces 15 à 18 litres ne sont que la face émergée de l'iceberg, il faudrait compter le volume consommé pour acheminer le diesel dans nos coins reculés, les consommations pour aller et revenir aux stations-services (dans le cas de Grumeti : 50 km (one way) ! Et on n'est pas les plus à plaindre …).

Allez-vous poursuivre dans cette direction ?

Denis : C'est une évidence. J'ai déjà prévu la transformation de 7 véhicules pour 2019. Les challenges techniques existent, les missions confiées à ces 7 nouvelles voitures sont différentes et demandent des solutions techniques adaptées.
Au-delà de cette expérience propre à MKSC, je veux surtout la partager avec mes confrères DMC. On parle alors de centaines de voitures à court terme. Et au-delà, la Tanzanie peut rapidement basculer à l'électrique pour une partie de sa flotte : Les veilles voitures ne manquent pas, le soleil non plus … La technologie existe, progresse et les prix vont continuer à baisser.

Agence Francophone

Création de Voyages Sur Mesure 

 Tél. & WhatsApp +27 (0) 73 714 3732

info@passionafricatravel.com